fbpx

Le cri

Il n’est pas facile parfois de savoir si l’on crée pour soi ou pour les autres,
pas simple de savoir si l’œuvre créée est influencée par le spectateur ou non.

On sait que certains tableaux plaisent, on est amené à suivre cette voix parfois comme aspiré par l’enthousiasme du spectateur.

Difficile d’être sur de nos choix lorsque l’on s’expose.

Ca m’est arrivé, ça m’arrive, ça m’arrivera encore. Pourtant le fil est là, sous-jacent, je m’y agrippe fortement même si je me laisse un peu aspiré. Par fainéantise, par fatigue, parce que ça fait du bien aussi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *