fbpx

Alerte VII

Issu de mes 2 longs mois de réflexion, commencé au mois de mai dernier, il a évolué et inévitablement est allé vers le contraste forcé. Ce n’est pas pour rien que l’oeuvre de Ben Ami Koller m’est sensible, j’y retourne, plus fort que jamais.

Maintenant, il y a autre chose qui me tracasse. Le cheval, je le sais, n’est qu’un prétexte à peindre. Mais je n’arrive pas à sortir des formes exactes. Le trait est toujours dosé, je le cherche juste alors que je voudrais un peu plus de moi-même dedans.

Je n’ai pas encore trouvé, je ne sais pas du tout comment faire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *