fbpx

Mon bien-être équin

Aujourd’hui, par une belle journée ensoleillée, j’ai remis mes fesses sur le dos de ma jolie jument qui était en convalescence.

C’est fou comme on fait vieux couple qui se connait par coeur. Je retrouve ma place comme dans un vieux fauteuil qui garderait l’empreinte de mon corps. Je suis à ma place, je suis bien, mes gestes sont réflexes, je sais ce qu’elle va faire, comment et pourquoi. Je la lis comme elle doit me lire, ce qui implique qu’elle en profite bien aussi. Mais elle est d’une gentillesse qu’elle n’en profite même pas tant que ça finalement et pourtant elle est plutôt dominante comme si elle avait compris qu’il s’agissait d’autre chose entre nous.

C’est idiot, les chevaux ne fonctionnent pas comme ça. Peut-être est-ce l’âge, elle me “passe” mes erreurs d’humains qui communique “cheval”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *